DES MACHINES POUR EVITER LES PRODUITS CHIMIQUES

Des robots agricoles pour désherber biner et récolter (Naïo Technologies – 4 H 012)
Naïo Technologies développe et commercialise des robots agricoles, viticoles et des outils électriques pour aider les exploitants à désherber, biner et récolter les fruits de leur travail en toute sérénité. Nos robots sont conçus pour assister les agriculteurs dans leurs tâches quotidiennes afin d’alléger la charge de travail et d’optimiser la rentabilité des exploitations tout en limitant l’impact environnemental.

WeedControl, un herbicide électrique connecté (Case IH - 5a E 002 - Médaille de Bronze 2019)
Le système WeedControl de Case IH est une alternative à l’utilisation d’herbicides chimiques. Ce système utilise de l’électricité à haute fréquence et à haute tension afin d’éliminer les plantes indésirables depuis les feuilles jusqu’aux racines. Ce système est utilisable aussi bien pour les cultures en lignes que pour les autres cultures. L’effet de destruction des mauvaises herbes peut être remarqué 30 minutes après l’application et le semis peut être effectué juste après le passage du WeedControl.

Le CrossCutter Disc (Väderstad – 5a F 081)
Le CrossCutter Disc représente la nouvelle génération de travail du sol ultra-superficiel pour la gestion des adventices, destruction de couverts végétaux et déchaumage. En travaillant intensivement à 2 ou 3 cm de profondeur, il évite tout mélange en profondeur des résidus de récolte. Eliminant tous les risques pour la culture suivante. Sur une exploitation agricole, le CrossCutter Disc montre également des très bons résultats sur chaumes de céréales, où le travail ultra-superficiel aidera à lutter contre les mauvaises herbes.

Anatis, un robot agricole pour désherber et protéger les sols (Carré –5a F 095)
Ce robot agricole connecté entretient les cultures. Il désherbe mécaniquement le sol pour permettre une meilleure infiltration de l’eau et une optimisation des intrants. Dans le même temps, il analyse le sol et la culture en place pour guider l’agriculteur dans ses décisions : densité et stade de la culture, luminosité, hygrométrie, température du sol et de l’air. Sa motorisation électrique le rend silencieux, sans émission polluante. Il peut être connecté à un Smartphone ou une tablette.

Limacapt - Capteur connecté autonome pour le comptage et le suivi des limaces (De Sangosse et Cap 2020 – 4 L 042 - Médaille de Bronze)
Ce capteur permet de compter et de suivre l’activité des limaces durant toute la nuit. Il offre aux agriculteurs la possibilité de lutter efficacement contre ce ravageur dès que le risque est avéré pour des interventions raisonnées. LIMACAPT ouvre de nouvelles perspectives scientifiques en termes de modélisation, pour une meilleure compréhension du ravageur, et plus largement de la biodiversité constatée dans les parcelles agricoles.

Live NBalance - Suivi dynamique de l’azote par imagerie satellite et capteurs machine (Airbus Defence and Space – 4 K 037 - et John Deere - 5b A 018 - Médaille d’Argent 2019)
Ce système permet de suivre de façon très précise et régulière la consommation d’azote par la culture, afin de pouvoir détecter précocement les éventuelles anomalies culturales et faire, à la fin, une balance précise entre apports d’azote et consommation par la culture.

Field Sensor - Suivi dynamique de la végétation par capteurs connectés aux champs (Bosch en partenariat avec la start-up Hiphen – 4 K 050 - Médaille d’Argent 2019)
Ce dispositif associe des capteurs de terrain (station météo, sonde de sol et caméra multispectrale) à des sources de données de télédétection. L’objectif de ce procédé est de coupler des données à très haute résolution spatiale (images de télédétection de drones et/ou de satellites) avec des données à très forte répétition (une image par jour de la même zone de la parcelle). Ce système permet de suivre la dynamique de croissance de la culture avec des algorithmes adéquats permettant de détecter l’arrivée des nécroses sur les feuilles et, grâce à des capteurs multi spectraux, de calibrer les données satellites (indices de végétation pour le besoin en azote). Enfin, ce système permet la fusion entre les données spatiales (satellites, drones et systèmes embarqués) pour donner une image de l’hétérogénéité de la parcelle et/ou prédire la qualité et la quantité de récolte.